Reconnaissance du 200 km Audax

La reconnaissance du Brevet Audax 200 km n’a en réalité fait que 140 km ce lundi 26 février 2019. C’était sans doute beaucoup demander que de parcourir 200 km dès février.

 

blog 200 km-1Les routes de départ et d’arrivée étant connues, ce sont 16 cyclos dont Léone et Nicole qui se sont donné rendez-vous sur le parking du cimetière de Savenay pour prendre la direction de la mer dès 9 heures.

Pas un nuage mais temps un peu frisquet jusqu’à 11 h.

Les 2 groupes sont très vite arrivés à Besné, début du Parc Régional de la Grande Brière. C’est le deuxième marais de France après la Camargue avec ses 40 000 ha.

On traverse Cossac, Sainte-Reine de Bretagne, la Chapelle des Marais avant d’arriver à Saint-Lyphard, lieu de notre première pause.

Saint Lyphard, village aux 800 chaumières, est remarquable avec son clocher rose. Nous y photographions un chaumier en train de refaire une toiture avec des roseaux.

Après la Grande Brière, c’est le bord de mer qui approche avec une reconnaissance bien utile à Mesquer : il nous faut trouver une autre route car celle prévue est en travaux jusqu’en juin prochain.

Puis, c’est la courte pause photo sur fond d’océan avant Piriac sur mer.

blog 200 km-2

La Petite Casquette lieu de restauration du prochain Audax étant fermée le lundi, le groupe se restaure chez Lolo, bar situé en face la criée de la Turballe, port aux 70 bateaux de pêche.

La traversée des marais salants de Guérande avec ses 180 espèces d’oiseaux marins est pittoresque.

La route est sinueuse et dégarnie mais il n’y a pas trop de vent.

Les traversées de Trignac et Montoir ainsi que les réserves de pétrole pour rejoindre Donges ne sont pas les plus agréables mais se font assez facilement.

Après avoir rangé les vélos dans les voitures, une bonne bière au bistrot de la Gare de Savenay clôt une bien belle journée.

blog 200 km-3


Mon compte

Connexion
x
x
S'inscrire
x

Fédération française de véloCoreg Cyclotourisme Pays de la LoireCoDep Cyclotourisme Loire Atlantique

© 2019 Cyclo Club Orvault. Tous droits réservés.